Installer sa première ruche

Le site idéal d’installation

L’installation d’une ruche est soumise à plusieurs paramètres et aléas parfois difficiles à maîtriser. Il faut en conséquence faire des aménagements pour offrir à la colonie les conditions optimales de production ; on prendra en compte les besoins des abeilles, les réticences du voisinage et la facilité de travail avec cette ruche.

La première chose à faire est donc de vous renseigner en mairie sur les conditions locales d’installation ; en effet un Arrêté du Maire de la commune peut avoir modifié les prescriptions du Code Rural (L 221-6 et R 211-2). Il est ensuite recommandé d’évoquer votre projet avec vos voisins, en effet les piqûres, les essaims et les trajectoires gênantes des abeilles sont à prendre en compte. Pour ces dernières, la solution est de « dissimuler » ses ruches derrière une haie ou une palissade, cela est d’autant plus bénéfique que les ruches ainsi « cachées » attirent moins les convoitises et sont mieux protégées des vents. La relative fraicheur fournit par les arbres en été est importante, il ne faut pas la négliger car elle permet un meilleur séchage du miel.

Si l’installation derrière sa maison fait rêver, parce qu’elle permet chaque jour de suivre l’évolution de ses colonies et d’être en admiration devant le travail remarquable effectué par ses butineuses ; il ne faut pas oublier que le couloir d’envol des abeilles ne sera plus le lieu pour bronzer.

  • Conseils pratiques :
  1. Ménager suffisamment de place à l’arrière de vos ruches pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.
  2. Hauteur des supports : 30 à 40cm
  3. Les ruches doivent être orientées au sud / sud-est

Lire la suite…

Publicités